Depuis dix ans Benoît Piéron fait du patchwork avec des draps réformés des hôpitaux.
Héraldique d'un épouvantail alité, ses quilts portent la trace des flux des précédents usagers.

Un usage de l'aiguille par lequel il se pare fièrement de la maladie.
En lui donnant une forme monstrable il en profite également pour déloger de son corps certaines facettes du pouvoir médical et sociétal qui colonisent les corps invalides.

Copyright Benoit Pieron © All rights reserved.
Using Format